Au lendemain de la grève

21/01/2016 12:43

AU LENDEMAIN DE GREVE :

Le préavis de grève déposé avait pour but de renouer le dialogue avec la direction de l’établissement (obligation durant cette période de rencontrer l’organisation syndicale gréviste), cela n’a hélas pas été le cas et la CFTC s’en indigne.

Nombreux sont ceux et celles qui nous disent être en accord avec nos revendications, nos idées.

Nombreux sont celles et ceux qui avaient l’intention de nous soutenir en se portant gréviste pendant 1 heure, 1 journée ou en se portant gréviste assigné et présent à leur poste.

Les assignations ont été rares dans les services. Indirectement votre droit de grève n’a pas été respecté ! Et on balance de faux chiffres manipulés dans la presse ! (chiffres annoncés avant la fin de la grève !!!).

La direction n’en a t’elle rien à faire de vos problèmes ? Ne se soucie-t-elle guère de vos souffrances, de vos peurs, de vos inquiétudes ? Ils n’ont pas donnés les moyens au personnel de se défendre.

Ca se passe ainsi ici ! Sachez-le !

Mr Legros est-il conscient de l’impact de ses décisions sur l’ensemble de l’hôpital ?

Un établissement du secteur public ne se doit il pas d’être exemplaire dans le respect des lois et des instances ?

Nous sommes tous, Soignants ou non, rassemblés pour un objectif : La meilleure prise en charge des personnes soignées, malades, souffrantes. On ne nous parle que d’argent, d’activité, de chiffre d’affaires. Certes, on ne peut négliger l’aspect financier mais cela ne doit pas se faire au détriment des conditions de travail des agents et de la qualité des soins. Aucune humanité – aucune humanitude

Marche ou crève ! Le management par la crainte, la peur, les pressions et les mises au placard.

Nous sommes indignés de voir, ce matin dans « la voix du nord », Mr Legros disant :

- « Les gens vont finir par s’y faire » --- On veut nous avoir à l’usure !

- « quand ils verront à la fin du mois que leur salaire est le même » --- Avez-vous déjà eu vos heures sup payées ? Bientôt nous n’aurons plus de récups

- Il nous dit aussi qu’il faut faire du bénévolat pour le patient !

Un agent peut-il tolérer indéfiniment la culture du quart d’heure désormais quotidien au nom de la continuité des soins et de la conscience professionnelle ?

Et la fatigue des agents ? Le Burnout ? Les risques psychosociaux ? Ce n’est pas son problème !!!!!

Hier, pendant la grève, la CFTC a pu vous rencontrer dans les services. Vous nous avez remontés vos peurs et vos angoisses. Nous avons pu nous rendre compte que le combat que nous menons n’est pas vain et isolé.

La section CFTC

Précédent

Contact

CFTC ch-cambrai

© 2015 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode